Sélectionner une page

MICROLEARNING #3 – L’étiquetage 🖨 🏷

Temps de lecture : 2 minutes.

Dans cet épisode de la série des microlearning de Hublot, nous allons aborder les problématiques d’étiquetage au rayon marée. 

Les étals poisson en GMS sont soumis à de nombreuses obligations légales en terme d’étiquetage. Ce n’est pas toujours simple pour les équipes de suivre la législation. Hublot apporte une solution de conception d’étiquetage simple et intuitive pour vos rayons. 

La réglementation en terme d’étiquetage au rayon marée

La législation au rayon marée est complète et stricte. Il est en effet nécessaire d’indiquer le ou les noms latins correspondant(s) au produit. Ces indications sont présentes sur l’étiquette sanitaire que vous recevez avec vos produits. Le premier mot du nom latin commence toujours par une majuscule, et le second par une minuscule. Attention, sur un même produit le nom latin peut changer d’un arrivage à l’autre : on pense par exemple au Cabillaud (Gadus morhua ou Gadus macrocephalus) ou bien aux crevettes roses. Le nom latin permet d’informer précisément le consommateur sur l’espèce qu’il achète.

Cela permet de s’assurer qu’il n’y a pas de fraude sur le nom commercial, qui peut cacher parfois différentes qualités sur un même produit. 

Informer le consommateur

Le consommateur doit aussi être informé de la provenance du produit qu’il achète. Si le produit est issu de l’élevage, c’est le pays d’origine qui doit être obligatoirement affiché. Si celui-ci provient de la pêche, c’est la zone et l’éventuelle sous-zone qui devra être indiquée sur l’étiquette prix.

Le numéro de zone peut être indiqué sur l’étiquette à condition d’afficher un panneau pour le consommateur qui lui permet de faire le lien entre le numéro et sa position géographique.

Il est aussi nécessaire d’écrire les engins de pêche utilisés pour la capture du produit en question. De plus en plus de consommateurs sont attentifs à cette indication, et le produit pêché à la ligne est de plus en plus plébiscité par votre clientèle. 

Enfin, et plus globalement, les indications d’allergènes, de préparation, de congélation et autres sont à reporter si elles figurent sur l’étiquette sanitaire. 

L’étiquetage avec Hublot


Sur Hublot, l’étape d’étiquetage devient simple. Vous choisissez l’article en tapant le code balance dans le champ de recherche. La tablette vous propose ensuite les différentes informations relatives à ce produit. Nous avons renseigné, dans notre base de données, l’ensemble des correspondances existantes pour chaque produit. Par exemple, pour le dos de Cabillaud, les noms latins “Gadus morhua” et “Gadus macrocephalus” seront pré-renseignés. Plus de faute de frappe possible, ni de problème de majuscule.

C’est le même cas pour les zones de pêche. Si la zone sélectionnée nécessite une précision de sous-zone, Hublot vous la demande. Vous pouvez même y ajouter les labels (Bio, Label Rouge, IGP). Il ne vous reste plus qu’à renseigner les engins de capture et le prix : votre étiquette est prête.

Vous pouvez l’imprimer sur le support que vous souhaitez. Hublot est en effet compatible avec toutes les imprimantes Laser, ainsi qu’avec les imprimantes de carte plastique de marque Evolis.

Vous souhaitez essayer en magasin ? N’hésitez pas à nous contacter sur contact@hublot.io ou sur notre page Linkedin et nous vous mettons à disposition Hublot gratuitement pour une période d’essai dans votre magasin (offre limitée). 

L’équipe Hublot

© Hublot | 2020
Mentions légales
Protection des données personnelles